Déploiement Tomcat, Context.xml, Server.xml et DataSource

Pour simplifier le déploiement de l’application sur laquelle je travaille présentement, j’ai décidé de transférer l’information sur le datasource du server.xml vers le context.xml puisqu’elle est spécifique à mon application. C’est d’ailleurs ce qui est conseillé de faire. Toutefois, après l’avoir fait, l’application ne retrouve plus le datasource. Après avoir cherché longuement, j’ai trouvé ce qui n’allait pas. Il manquait une référence explicite au Datasource (resource-ref) dans le web.xml. Lorsque le datasource est défini dans server.xml, il ne semble pas nécessaire de mettre la référence dans le web.xml.

Configuration et context root pour les applications Web Java

Étant donné que l’on ne se rappelle jamais ou dans les fichiers de configuration se retrouve l’attribut context-root pour les applications Web en Java, voici un petit rappel : Pour les applications d’entreprises (EAR), c’est dans le fichier application.xml qui se retrouve dans le répertoire META-INF. Pour les applications Web seulement (dans un fichier WAR), la config du context-root est relative au serveur d’application. Elle ne se retouve pas dans aucun fichier spécifique au WAR. Elle est décidée lors du déploiement. Dans le cas du déploiement automatique de Tomcat, c’est le nom du répertoire de l’application qui est utilisé.

Juste pour dire

Je n’arrive tout simplement pas en ce moment à écrire quoi que ce soit de moindrement intéressant sur mon blogue. Je pourrais le fermer pendant un certain temps, que je me ressource un peu, mais bon. Disons que l’hiver, avec les rhumes et tout, la conciliation travail – famille bouffe plus de temps, et le temps que je passe à écrire sur mon blogue est quand même facultatif s’il on peut dire, et que cela prends le bord assez vite merci. Par contre, si j’arrive à faire un peu de AspectJ prochainement, je vous en ferai part dans un billet. En tout cas, ne vous en faites pas trop si le blogue est silencieux d’ici le mois d’avril, dites-vous que je suis occupé, mais que je ne vous oublie pas, le moindrement. Pour ce qui est des bogues présents sur mon blogue pour les malheureux qui utilisent encore Internet Explorer, regardez, je n’ai vraiment pas le temps désolé.