Un peu d’auto-écriture

Pour cesser l’ultime monotonie du blogue vide qui, par manque d’inspiration technologique, perdure, j’ai décidé dans un simple mais non moins complet moment de faire un peu d’auto-écriture. Il n’en demeure pas moins que cet exercice peut sembler plutôt futile à première vue. Il est toutefois ici utilisé comme antidote à ce manque total d’inspiration, qui vide l’esprit du blogue contemphoraire. Un peu de désinvolture, même dans son incapacité la plus profonde à faire avancer quoi que ce soit dans le direct, peut je l’espère influencer la fibre qui fait de nous des être vivants. Je n’ai pas l’intention de changer quoi que ce soit, ni même la prétention de le vouloir, mais avouer que de savourer les mots ou les trouver trop fast-food est un petit peu intéressant.